jump to navigation

Chapitre 11: L’intelligence (réponses) July 17, 2009

Posted by solangek in Psychologie 1502, réponses du "Study Guide".
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Voici les réponses aux questions portant sur le onzième chapitre du livre Psychologie de David G. Myers. N’oubliez pas que vous trouverez plus de questions  sur le campus virtuel et aussi sur la page web du manuel.

1. D’où vient notre tradition individualiste occidentale?

De Platon. Dans La République il a écrit « il n’y a pas deux personnes qui soient nées tout à fait semblables ; chacun diffère de l’autre par ses dons naturels, l’un est plus qualifié pour une tâche et l’autre pour une autre ».

2. Décris la situation qui a inspiré le mouvement moderne d’évaluation de l’intelligence.

Lorsque le gouvernement français imposa l’éducation universelle, les écoles ont fait face à une situation intéressante, « un éventail alarmant de différences entre les enfants ». Le gouvernement a donc cherché à évaluer la capacité d’apprentissage ou prévoir les résultats scolaires afin de mettre les enfants avec le même niveau dans un même groupe d’apprentissage.

Voici un lien à un article sur l’échelle métrique de Binet et Simon. Voici un lien à un article dans L’année psychologique de 1911: L’échelle métrique de l’intelligence de Binet-Simon modifiée selon la méthode Trèves-Saftiotti

3. Qu’est-ce qu’un test d’intelligence?

C’est une méthode d’évaluer les aptitudes mentales d’un individu et les comparer à celles d’autres personnes, en utilisant des résultats chiffrés. Voici un bon site internet avec des explications des tests les plus connus.

4. Qu’est-ce que l’âge mental et qui nous a donné ce terme?

C’est une mesure du résultat au test d’intelligence d’Alfred Binet ; l’âge chronologique qui correspond le plus exactement à un certain niveau de performance. Ainsi, un enfant qui a d’aussi bons résultats que la moyenne des enfants de huit ans se verra attribué un âge mental de 8 ans.

5. Qu’est-ce que le Stanford-Binet et qui l’a développé?

C’est une révision américaine largement utilisé (adaptée par Terman, professeur à l’université Stanford) du test d’intelligence original de Binet.

6. Qu’est-ce que le QI et qui l’a établi?

Défini initialement comme le rapport entre l’âge mental (am) et l’âge réel (ar) multiplié par 100 (QI = am/ar x 100). Dans les tests d’intelligence actuels, la performance moyenne pour un âge donné prend la valeur 100. Le QI a été établit par William Stern, la psychologue allemand.

7.  Est-ce qu’Alfred Binet avait une théorie innée ou acquis de l’intelligence? Et Terman, lui?

Binet croyait que l’intelligence se devait à l’environnement et à l’exercice mental fait par un individu (plus acquis qu’inné).  Terman croyait que l’intelligence était inné.

8. Que sont les critiques sur l’histoire de Lewis Terman et son utilisation des tests d’intelligence?

Les résultats des tests de Lewis Terman reflétaient autant l’éducation et la culture des gens que leur capacité mentale. Au début  du XXième siècle, les tests d’intelligence basés sur les réponses des enfants d’anglo-saxons cultivés étaient utilisés pour « prendre en compte les inégalités des dons naturels chez les enfants » de races différentes afin de propulser le mouvement eugénique.

9. Qu’est-ce que l’intelligence?

C’est la qualité mentale qui implique l’aptitude à

A) profiter de l’expérience

B) résoudre des problèmes

C) utiliser son savoir pour s’adapter à de nouvelles expériences.

10. Quels sont les deux sujets de controverse quant à la définition de l’intelligence?

A) L’intelligence est-elle une capacité globale unique ou plusieurs aptitudes spécifiques?

B) Grâce aux moyens des neurosciences modernes, pouvons-nous localiser et mesurer l’intelligence à l’intérieur du cerveau?

11. Qu’est-ce que l’analyse factorielle et qui a contribué à son développement?

C’est la méthode statistique développée par Charles Spearman qui permet d’identifier des groupes d’éléments comparables (appelés facteurs) dans un test ; elle est utilisée pour identifier les différents aspects de la performance inclus dans le résultat global d’une personne.

12. Qu’est-ce que le facteur g?

C’est un facteur général qui, selon Spearman et d’autres, sous-entend des aptitudes mentales spécifiques et peut donc être mesuré par les questions d’un test d’intelligence.

13. Est-ce que l’intelligence est un concept avec une définition universelle?

Non, la définition de l’intelligence varie selon la culture. Une culture juge intelligent tout ce qui contribue au succès dans cette culture.

14. Selon Howard Gardner, quels sont les huit grands types d’intelligence?

Selon la théorie des intelligences multiples de Gardner: intelligence verbale, intelligence mathématique, intelligence musicale, intelligence spatiale, intelligence corporelle, intelligence intrapersonelle, intelligence interpersonelle, intelligence naturaliste.

15. Qu’est-ce que le syndrome du savant?

C’est une pathologie dans laquelle une personne de capacité mentale limitée possède, par ailleurs, une aptitude spécifique étonnante – par exemple dans le domaine du calcul ou du dessin.

16. D’après Robert Sternberg, quels sont les trois grands types d’intelligence?

Intelligence analytique : les capacités scolaires à résoudre un problème

Intelligence créative : réaction à des situations nouvelles et capacité à produire de nouvelles idées

Intelligence pratique : nécessaires pour résoudre les problèmes mal définis avec des solutions multiples de la vie quotidienne

17. Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle? Quels sont les trois points évalués par le test MEIS (Multifactor Emotional Intelligence Test) de Mayer, Salovey et Caruso?

L’intelligence émotionnelle est l’aptitude à percevoir, exprimer, comprendre et maîtriser les émotions. Le test MEIS évalue donc la capacité à :

A) percevoir les émotions

B) comprendre les émotions

C) gérer les émotions

18. Qu’est-ce que la créativité?

C’est la capacité à créer des idées nouvelles et intéressantes.

19. Est-ce que l’aptitude est nécessaire à la créativité?

Jusqu’à un certain point, l’aptitude est nécessaire pour la créativité, mais ce n’est pas suffisant. Une personne peut être très créative sans pour autant avoir une grande maîtrise de ses média.

20. Quels sont les 6 composants de la créativité selon Sternberg?

L’intelligence, la compétence, la capacité d’imagination, une personnalité aventureuse, une motivation intrinsèque (voir chapitre 12 : La motivation et le travail), un environnement créatif.

21. Y a-t-il une corrélation entre la taille du cerveau et l’intelligence?

Une corrélation proche de zéro – presque nulle, entre la taille de la tête et l’intelligence. Il y a une corrélation de +0,44 entre le volume du cerveau et l’intelligence verbale, ce qui est intéressant lorsque nous voyons que ces deux facteurs diminuent avec l’âge.

22. Y a-t-il un lien entre la structure du cerveau et l’intelligence?

Les gens plus cultivés ont environ 17% plus de synapses et une plus grande plasticité cérébrale que les gens moins cultivés.

23. Les gens plus intelligents ont-ils littéralement l’esprit plus vif?

Il paraît que ce soit vrai pour la vitesse perceptuelle et la vitesse neurologique.

24. Quelle est la différence entre un test d’aptitude et un test de connaissances?

Un test d’aptitude prédit les résultats futurs d’une personne ; sa capacité pour apprendre. Un test de connaissances mesure ce qu’une personne a appris.

25. Qu’est-ce que l’échelle d’intelligence de Weschler pour adultes (WAIS)?

Le WAIS est le test d’intelligence le plus utilisé ; il contient des sous-test verbaux et de performance non-verbaux.

26. Qu’est-ce que la standardisation?

C’est définir les scores significatifs par comparaison avec ceux d’un « échantillon de standardisation »  testé préalablement.

27. Qu’est-ce que la courbe normale?

C’est la fameuse courbe symétrique en cloche, qui décrit la distribution de nombreux caractères psychologiques. La plupart des résultats sont situés près de la moyenne et de moins en moins de valeurs sont situées près des extrêmes.

28. Qu’est-ce que la fiabilité?

C’est la mesure de la probabilité qu’un test donne des résultats cohérents, comme cela peut être évalué par l’homogénéité des résultats aux deux moitiés du test, à une forme du même test, ou lors d’un deuxième passage du test.

29. Qu’est-ce que la validité? Quelle est la différence entre la validité de contenu et la validité prédictive? Qu’est-ce qu’un critère dans le contexte de validité d’un test?

La validité est la probabilité avec laquelle un test évalue ou prédit ce qu’il est supposé d’évaluer ou prédire.

Donc la validité de contenu est la capacité d’un test à recenser les comportements pertinents pour le test.

Ex : si un test de conduite échantillonne bien les tâches d’un conducteur. Un exemple de test de conduite non valide aurait peut-être seulement des tâches de réflexes ou, bien seulement de connaissance des codes de conduite, ce qui ne veut pas dire que ceux qui réussissent bien au test seraient de bons conducteurs.

La validité prédictive est le succès avec lequel un test prédit le comportement qu’il est censé prédire ; il est évalué en calculant la corrélation entre les résultats au test et le comportement utilisé comme critère (également appelé la validité de critère).

Ex : s’il y avait un test pour prédire si des étudiants en médicine seront de bons médecins dans 10 ans, et les étudiants qui avaient des bons résultats n’étaient pas de bons médecins mais ils étaient tous intelligents, on pourrait dire que ce test n’avait pas beaucoup de validité prédictive. On ne pourrait pas utiliser ce test pour savoir si des étudiants seraient de bons médecins dans le futur.

Un critère est un comportement (comme par exemple un diplôme de fin d’année) qu’un test est censé prédire ; c’est donc la mesure utilisée pour définir si le test a une validité prédictive.

30. Est-ce qu’un résultat de test d’intelligence fait à un bébé de 2 à 7 mois prédit ses résultats sur des futurs tests d’intelligence?

Des tests faits par Joseph Fagan sur des bébés quand à leur préférence pour des nouveaux stimuli est un indicateur moyen de leur intelligence future.

31. Que prédisent les résultats des tests d’intelligence faits sur des enfants de moins de 3 ans? Que prédisent les résultats des tests d’intelligence faits sur des enfants vers l’âge de 4 ans? Que prédisent les résultats des tests d’intelligence faits sur des enfants vers l’âge de 7 ans?

Les résultats d’un test d’intelligence fait sur un enfant de moins de 3 ans prédisent très faiblement les futurs résultats. Les résultats d’un test d’intelligence fait sur un enfant de 4 ans commencent à prédire les futurs résultats. Les résultats d’un test d’intelligence fait sur un enfant de 7 ans prédisent pas mal bien les futurs résultats. Donc, la constance des résultats dans le temps augments avec l’âge de l’enfant.

32. Qu’est-ce que le retard mental?

Le retard mental est la capacité mentale limitée, comme l’indique un score d’intelligence inférieur à 70, qui entraîne des difficultés d’adaptation aux exigences de la vie ; ça varie de « modéré » à « profond ».

33. Qu’est-ce que le syndrome de Down?

C’est un retard mental associé à des altérations physiques provoqués par l’existence d’un chromosome extra dans le patrimoine génétique de l’individu (aussi appelé trisomie 21).

34. Est-ce qu’il y a un facteur génétique dans l’intelligence?

Il paraît que oui, que les vrais jumeaux élevés séparément ont des scores d’intelligence plus semblables que les faux jumeaux élevés ensemble, les enfants adoptés ont des scores d’intelligence plus semblables à ceux de leurs parents biologiques qu’à ceux de leurs parents adoptifs.

35. Quelle est l’influence de l’environnement des jeunes enfants dans l’intelligence?

Généralement, les bénéfices de ces programmes, comme « Head Start » s’estompent avec le temps, bien qu’il y aient au moins une amélioration de l’intelligence émotionnelle et de l’attitude vis-à-vis l’apprentissage, ainsi qu’un réduction dans la probabilité d’abandonner l’école dans le future et une réduction dans la probabilité de criminalité.

36. Y a-t-il des différences d’intelligence entre les différentes ethnies?

Les moyennes des scores peuvent changer selon l’ethnie, mais nous ne pouvons pas très bien savoir si c’est culturel, génétique, ou autre chose. Les moyennes des scores sont toujours plus hautes dans les groupes majoritaires et ayant le pouvoir social, tandis que les moyennes sont plus basses dans les groupes ethniques minoritaires et dans une position défavorisée. Aussi, plus les individus testés sont jeunes, plus la différence des scores entre les ethnies diminue.

37. Y a-t-il des différences d’intelligence entre les sexes?

En générale, les filles sont meilleures en aptitudes verbales et en mémoire des mots et d’emplacements d’objets que les garçons. Elles ont aussi des sens plus sensibles et détectent mieux les émotions. Les garçons sont meilleurs en aptitudes spatiales, en physique et en maths. Ils sont plus compétitifs et se souviennent mieux de l’ordre des choses.

38.  Qu’est-ce que la menace du stéréotype?

C’est la préoccupation fondée sur l’autosuggestion selon laquelle on est jugé d’après un stéréotype négatif. Par exemple, les Noirs ont de meilleurs résultats dans leurs tests si les examinateurs sont noirs.

About these ads

Comments»

No comments yet — be the first.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: